La médiation familiale en contexte de violence conjugale, est-ce possible ?

Dans le troisième épisode de mon podcast CoRsÉ, j’ai pu échanger avec Claudine Thibaudeau de SOS Violence Conjugale. Nous avons abordé le vaste et complexe sujet de la violence conjugale, en démystifiant ses formes et en examinant son impact sur la parentalité. La discussion se concentre maintenant sur la médiation familiale après une séparation, une période où la violence peut persister ou même s’intensifier.

Médiation Familiale et Violence Conjugale

La violence conjugale se définit comme un comportement abusif visant à contrôler ou à nuire à un membre de sa famille. Elle peut prendre différentes formes, telles que la violence physique, psychologique, sexuelle, ou économique. Dans 80 % des cas rapportés à la police, les victimes sont des femmes, ce qui souligne l’importance de prendre en compte la dimension de genre dans la problématique de la violence conjugale

Claudine Thibaudeau, responsable du soutien clinique et de la formation chez SOS Violence Conjugale, a partagé ses précieuses perspectives sur le sujet. La médiation familiale, dans son format traditionnel, peut ne pas être appropriée en contexte de violence conjugale, car elle nécessite un respect mutuel et une absence de manipulation. Cependant, elle n’écarte pas la possibilité d’une médiation adaptée, soulignant l’importance de médiateurs formés et conscients de la dynamique de la violence conjugale.

Les Défis de la Post-Séparation

La séparation ne marque pas nécessairement la fin de la violence. Au contraire, elle peut continuer, voire s’intensifier. Les enfants, étant le lien permanent entre les parents, peuvent devenir des instruments dans cette dynamique prolongée de violence. Nous avons donc exploré comment protéger tout le monde, notamment par le biais d’accords de médiation détaillés et de la supervision des communications. Face à ces défis, il est essentiel que les médiateurs familiaux soient formés pour reconnaître et gérer les situations de violence conjugale. Une approche spécialisée, axée sur la sécurité et l’autonomisation des victimes, est nécessaire pour garantir que la médiation familiale ne mette pas en danger les personnes impliquées. Il est crucial de garantir que les victimes sont protégées et que leur voix est entendue sans compromettre leur sécurité.

L’Importance du Soutien Juridique

En contexte de violence conjugale, le soutien juridique devient essentiel pour protéger les droits des victimes et assurer des accords équitables. Les avocats jouent un rôle crucial en veillant à ce que les accords de médiation respectent le cadre légal, offrant ainsi une sécurité et une structure indispensables. Claudine Thibaudeau souligne l’importance des maisons d’hébergement de deuxième étape.

Ces maisons offrent plus qu’un simple refuge ; elles fournissent un environnement sûr et soutenant où les victimes de violence conjugale peuvent commencer à se réorganiser après la séparation. Ces établissements jouent un rôle crucial en offrant non seulement un abri mais aussi un accès à des services de conseil, de soutien psychologique et d’assistance juridique. Dans ces maisons, les victimes peuvent trouver un espace pour respirer, se reconstruire et planifier leur avenir avec plus de sécurité et de stabilité.

En conclusion, bien que la médiation familiale en contexte de violence conjugale présente des défis uniques, il existe des voies pour naviguer ces eaux troubles. Avec un soutien adéquat et une compréhension approfondie de la dynamique de la violence, il est possible d’atteindre des solutions qui respectent la sécurité et le bien-être de toutes les parties impliquées.

Écoute le troisième podcast CoRsÉ de la série

Ressources et liens utiles sur le sujet

Rejoindre S.O.S violence conjugale

Outils : Je me pose des questions sur ma relation (“Explorer votre situation”)

Formations : “Traversez la séparation conjugale avec sérénité: Obtenez les Clés pour vivre et réussir ce tournant de vie”

SOS Violence Conjugale, c’est en tout temps (24/7), et pour tout le monde!

1 800 363-9010


C’est ta première fois sur le podcast CoRsÉ ?

La coparentalité est parfois corsée, mais il n’est pas SI sorcier de mieux communiquer avec Cynthia Girard, psychoéducatrice, médiatrice familiale et psychothérapeute coparental.

CoRsÉ est un podcast hebdomadaire qui s’adresse aux parents en couple ou séparés ou en recomposition familiale et aux intervenants qui travaillent avec ces familles.

Si tu as des questions ou des sujets dont tu aimerais que je parle, écris-moi à consultation@girardcynthia.com

Vous pouvez partager le podcast s’il vous a plu et mettre des étoiles c’est comme ça qu’on va encore plus le faire connaître 🙂

Les liens pour me rejoindre / Mon univers

Écoutez le podcast sur le même thème

5/5

Vous aimez cet article?

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter
Partagez sur Linkdin
Épinglez sur Pinterest

Laissez un commentaire

connexion

Déjà connecté ? Accéder à votre compte

Créer un compte

Mieux communiquer avec son coparent

Demandez votre outil gratuit