Naviguer dans le carrefour giratoire des émotions: Un guide vers la résilience émotionnelle

Dans la quête d’une vie épanouie, la gestion des émotions joue un rôle prépondérant, servant de boussole dans notre cheminement personnel. La récente série de discussions sur la violence a souligné l’importance cruciale de s’engager activement dans la reconnaissance et l’expression de nos états intérieurs. Mais, comment naviguer dans le tumulte des émotions sans se perdre ?

L’Incontournable nature des émotions

Nos émotions, loin d’être des obstacles, sont les témoins de notre vécu, nous signalant nos besoins les plus profonds. La faim, la peur, la colère, ou la tristesse, chacune a son propre langage, nous invitant à écouter et à répondre adéquatement. Ignorer ces signaux peut mener à des manifestations physiques ou psychologiques, de la dépression au burn-out, transformant le refoulement émotionnel en une bombe à retardement.

Le carrefour giratoire de nos émotions

L’analogie du carrefour giratoire, proposée par le théoricien Gordon Neufeld, offre une illustration pertinente de la gestion émotionnelle. À chaque intersection de ce carrefour, nous avons le choix de notre direction : éviter, extérioriser, ou accueillir nos émotions. Chaque choix a ses implications, ses bénéfices à court terme, et ses coûts à long terme.

  1. L’Évitement : Facile et souvent tentant, l’évitement est une solution à court terme qui, à long terme, peut amplifier les émotions refoulées, les transformant en véritables crises.
  2. L’Extériorisation : Que ce soit par le sport, le travail, ou parfois par des comportements moins sains, l’extériorisation offre un exutoire immédiat mais ne s’attaque pas à la racine du problème.
  3. L’Accueil : Prendre le temps de ressentir véritablement nos émotions, même celles qui sont inconfortables, est la clé pour une compréhension profonde de nos besoins et pour une action authentique en réponse à ceux-ci.

Vers une gestion saine des émotions

La gestion saine des émotions implique de reconnaître leur présence, d’accepter de ressentir pleinement leur intensité, et d’en explorer le sens. Ce processus peut être facilité par des moments de pleine conscience, de méditation, ou l’accompagnement par un professionnel. Il s’agit d’un chemin vers une plus grande autocompassion et une meilleure connaissance de soi.

Les émotions comme guides

Nos émotions sont des guides qui, correctement interprétés, peuvent nous mener vers une meilleure adaptation à notre environnement et une plus grande satisfaction dans nos relations. Elles nous poussent à définir et à défendre nos limites, à prendre soin de nos besoins, et à poursuivre nos aspirations les plus chères.

Plutôt que de voir nos émotions comme des ennemies à combattre, nous gagnerions à les considérer comme des alliées. En choisissant de naviguer consciemment dans le carrefour giratoire de nos émotions, nous nous offrons la possibilité d’une vie plus riche et plus authentique. La prochaine fois que vous vous sentez submergé, rappelez-vous : chaque émotion est une opportunité de croissance et de découverte personnelle.

Écoute le sixième podcast CoRsÉ de la saison 5


C’est ta première fois sur le podcast CoRsÉ ?

La coparentalité est parfois corsée, mais il n’est pas SI sorcier de mieux communiquer avec Cynthia Girard, psychoéducatrice, médiatrice familiale et psychothérapeute coparental.

CoRsÉ est un podcast hebdomadaire qui s’adresse aux parents en couple ou séparés ou en recomposition familiale et aux intervenants qui travaillent avec ces familles.

Si tu as des questions ou des sujets dont tu aimerais que je parle, écris-moi à consultation@girardcynthia.com

Vous pouvez partager le podcast s’il vous a plu et mettre des étoiles c’est comme ça qu’on va encore plus le faire connaître 🙂

Les liens pour me rejoindre / Mon univers

Écoutez le podcast sur le même thème

5/5

Vous aimez cet article?

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter
Partagez sur Linkdin
Épinglez sur Pinterest

Laissez un commentaire

connexion

Déjà connecté ? Accéder à votre compte

Créer un compte

Mieux communiquer avec son coparent

Demandez votre outil gratuit