La santé mentale et les types de stress

En ces temps plus difficiles, la santé mentale n’a jamais été aussi importante et comprise par tous. Que l’on soit jeune ou âgé, que l’on ait de jeunes enfants ou de grands adolescents, qu’on soit au travail ou sans emploi…nous vivons tous des épisodes de stress important qui peuvent fragiliser notre santé mentale.

Alors, je vous donne quelques astuces pour mieux prendre soin de votre précieuse santé mentale…car oui elle est précieuse. Savez-vous pourquoi ?

À chaque épisode de dépression ou d’un autre trouble de santé mentale, nous sommes plus à risque d’en subir un autre…aussi bien en prendre soin.

Avant de vous donner des trucs concrets, je vais vous parler un peu de ce fameux stress. On doit savoir que ce dernier est très pertinent et même essentiel à la survie. Quand on y pense, il y a de cela des milliers d’années, lorsque nous étions encore des Cro-Magnon, nous avions besoin que notre corps réponde rapidement si on voulait ne pas se faire manger par un énorme mammouth. À la base, le stress permet de réagir en cas de danger. Plusieurs études ont été rapportées par le centre d’études du stress humain. Le stress envoie le signal à nos organes non essentiels de prendre une pause pour que seulement ceux essentiels fonctionnent pour assurer notre survie. Alors, on sécrète une hormone qui se nomme : le cortisol. Le problème avec le cortisol c’est que lorsqu’on en sécrète trop on peut devenir malade.

Il y a 3 types de stress 

  • Le stress positif : celui qui nous permet de nous dépasser comme faire un examen ou demander une promotion. Il est créé par un évènement et s’arrête une fois l’évènement passé.
  • Le stress situationnel ou tolérable : Il est créé en réaction à une situation déstabilisante, mais qui se replace généralement avec le temps. Par exemple, si on vit un décès, une perte d’emploi nous allons être stressés, mais le tout devrait se placer à l’intérieur de quelque temps et en mettant en place des moyens.
  • Le stress toxique ou chronique est le stress qu’on doit éviter si on ne veut pas développer des problématiques de santé mentale. Par exemple, si on vit de la violence conjugale ou si on a un rythme de vie non équilibré et constamment sous pression. La situation de la Covid peut être un stress qui devient chronique.

Qu’est-ce qu’on peut faire pour réduire le stress ?

Pour prendre soin de notre santé mentale ? Pour prendre soin de soi ?

10 conseils pratiques

  1. Revoir nos priorités en cette situation de pandémie. Par exemple, actuellement est-ce que je pourrais commander plus de traiteurs pour me permettre d’arriver à concilier travail-famille ?
  2. Modeler notre horaire au rythme des enfants…surtout les tout-petits. Par exemple, si la famille est plus calme en PM, vaut mieux investir les enfants le matin pour ainsi être plus productif en PM
  3. Faites l’exercice de la pâte à modeler. Prenez une boule de pâte à modeler (celle-ci représente votre temps) et faites-en des boules pour chaque chose que vous consacrez votre temps comme les enfants, le travail, les tâches…enfin demandez-vous si vous aimeriez faire autre chose? Si la réponse est oui alors vous allez devoir couper quelque part…dans quoi ? la réponse vous appartient…on ne peut pas faire plus avec le même nombre de pâte à modeler. On doit donc faire des choix.
  4. Accueillez le chaos et rappelez-vous que tout est une phase et que rien ne demeure statique. Donc, si en ce moment c’est difficile, arrêtez-vous et dites-vous que demain se sera différent…vous ferez quoi pour que ce soit différent ?
  5. Parlez de ce que vous vivez…ne gardez pas en dedans ce qui pourrit vos pensées. Aussi, nommez à vos enfants vos attentes et expliquez-leur si c’est plus difficile pour vous en ce moment, ils comprennent plus que l’on peut le croire.
  6. Mettez à votre horaire du temps pour un loisir…donc quelque chose qui fait du bien. Faire tes tâches pour ensuite allez mieux, ça ne compte pas…faire quelque chose pour le fun…ça le dit, c’est juste pour le fun.
  7. Bougez, dansez, faites du sport, mais bref mettez votre corps en action sinon il se ralentit. Le fait de dégagez de l’endorphine créer par l’activité physique vous rend plus heureux alors Go ! Debout !
  8. Soyez bienveillant envers vous et permettez-vous de vivre des journées plus difficiles. Vous n’avez pas à performer…il vaut peut-être mieux prendre une pause des réseaux sociaux qui parfois nous amène à se comparer…à la baisse. On n’a pas besoin de ça.
  9. Calmer le sentiment de culpabilité en vous rappelant que vous faites de votre mieux, avec les moyens que vous avez…si la culpabilité est trop forte alors changez quelque chose…vous aurez peut-être des résultats positifs.
  10. Consultez si le stress est devenu chronique et que tout vous parait lourd. Si vous avez l’impression que plus rien n’est agréable et que vous n’avez plus envie de rien faire, si votre sommeil est perturbé et si vous avez des changements d’humeur important…il est peut-être temps de consulter un professionnel car il peut vous aider.

Contactez- moi pour mettre en place les moyens si vous avez besoin d’être guidé dans tout cela.

Demandez de l’aide c’est fort.

Voyez tous les services offerts en cliquant ici

Écoutez le podcast sur le même thème

5/5

Vous aimez cet article?

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter
Partagez sur Linkdin
Épinglez sur Pinterest

Laissez un commentaire

connexion

Déjà connecté ? Accéder à votre compte

Créer un compte

Communication coparentale
saine et fonctionnelle

Demandez votre outil gratuit

Pour optimiser votre coparentalité et améliorer la communication avec l’autre parent, cet outil vous donnera des pièges à éviter et des pistes de solutions.